Depuis ma première paire d’enceintes (réalisée il y a plus de quarante ans) j’essaie d’améliorer le rendu de ces éléments qui, il faut bien le dire, sont souvent les points faibles dans la chaîne de restitution de la musique (avec la pièce d’écoute aussi…).

L’enceinte est une boîte qui génère des résonances internes (préjudiciables au naturel de la restitution) que l’on peut minimiser en réalisant des cavités internes polymorphes (géométries aléatoires qui “diluent” ces résonances).

 

L’enceinte reste le ” standard ” en Hi-Fi (que ce soit en mono, stéréo, 2.1…) et peut même devenir un beau meuble qui s’insère parfaitement dans le design du salon…

 

Pour les puristes qui recherchent avant tout le naturel dans la restitution musicale, il faut s’orienter vers des systèmes de reproduction sans boîte, de type baffle plan, système débafflé…

Quelques créations :

Enceinte 2 voies à charge close avec haut-parleur de 6,5 pouces à membrane carbone en large bande et tweeter, cavitée interne polymorphe et pieds sablés. Rendement de 94 dB/w.

 

Enceinte 3 voies à charge close avec haut-parleur de grave de 12 pouces à membrane kevlar, médium  et tweeter à dôme, cavitées internes polymorphe (construction en tranches, 55 kg pièce). Rendement de 91 dB/w.

Baffle-plan en verre de 12mm d’épaisseur avec haut-parleur de  5,5 pouces à membrane Kénaf en large bande, base sablée. Rendement de 90 dB/w.

Le baffle-plan s’affranchi des problèmes liés à la boîte ( présente cependant d’autres défauts), il n’est acceptable, à mon goût,  que s’il est peu large ou transparent (autrement on se retrouve avec des portes en plein milieu du salon !).

Enceinte amplifiée 2 voies à charge close avec haut-parleurs 4,5 pouces et tweeter en montage Appolito, amplificateur MosFet 70w et pied sablé. Gainage en peau exotique (Hermes Cuir Précieux) par le maroquinier Fred Maier.

Enceinte colonne 2 voies à charge ouverte (sans bass-reflex) avec haut-parleurs de 8 pouces à membrane graphitée en large bande et tweeter en montage Appolito, cavitée interne polymorphe et parois renforcées (60 kg pièce). Flancs en chêne massif ciré. Rendement de 94 dB/w.

 

Système 3 voies débafflé et suspendu pour les voies médium et aigu, quadruple haut-parleur médium de 10 pouces et double tweeter. Rendement de 97 dB/w.

Le système débafflé offre un très haut niveau de restitution car il présente l’avantage de ne quasiment pas engendrer de retour d’onde arrière sur les haut-parleurs et d’isoler totalement les tweeters des vibrations (suspension par ressorts de découplage), cependant il reste “fragile”, pas très discret et particulier à mettre en oeuvre (plutôt adapté à des systèmes complexes multi-amplifiés).

 

Voie grave du système 3 voies. Exo-squelette de type baffle replié en dipole. Montage en “push-pull” de haut-parleurs Fostex FW 405 N.

Enceinte 1 voie à charge close avec haut-parleur Lowther PM 65 A de 6 pouces à aimant Alnico de 2,45 Tesla (7,7 kg) et membrane papier de 5,5 g , cavitée interne polymorphe. Très haut niveau de transparence et rapidité, pour système 2.1. Rendement de 98 dB/w.

 

Enceinte bibliothèque 2 voies à charge close avec haut-parleurs 4,5 pouces et tweeter. Gainage en peau exotique (Hermes Cuir Précieux) par le maroquinier Fred Maier.

 

Enceinte colonne 1 voie à charge close avec haut-parleur C. Schubhan/Audax  de 6,5 pouces version 2019 griffé Endorphine, cavitée interne polymorphe, pour utilisation en “large-bande” ou système 2.1. Rendement de 95 dB/w.